Surprise Party

  •  
  •  

Description

Surprise Party d’après Faustine Noguès

Jón Gnarr, humoriste, comédien et bassiste punk est élu maire de Reykjavik, la capitale de l’Islande, après avoir créé un parti satirique avec un groupe d’artistes anarcho-surréalistes. Le programme de ce rassemblement de stars du punk islandais baptisé « Le Meilleur Parti » énumérait des propositions telles que : introduire un ours polaire dans le zoo de la ville ; abolir toutes les dettes ; construire un Disneyland dans l’aéroport avec entrée gratuite pour les habitants de Reykjavik et séance photo avec Mickey Mouse offerte pour les personnes en recherche d’emploi. Une mention à la fin de cette liste précisait : « nous pouvons faire encore plus de promesses que les autres partis parce que nous n’en tiendrons aucune. »

Surprise parti s’inspire de l’histoire de cette élection et montre comment, dans un contexte de crise économique, un groupe d’artistes s’est immiscé dans un système politique englué dans des logiques de partis, avec l’ambition d’en déplacer les codes, de le déconstruire de l’intérieur.

Professeur et mise en scène: Clémence Joseph-Edmond