Au loin les oiseaux (suivis de Chérie*s de l‘ombre) de Manon Ona

Au loin les oiseaux est un faux huis clos qui se focalise sur l‘affaire de Jacqueline Sauvage. En 2012, elle abat son mari de sang froid après avoir été battue et violentée pendant près de 47 ans . A l‘époque, deux camps s’étaient formés ceux qui disaient que Jacqueline Sauvage était courageuse d‘avoir supporté autant et les autres qui la traitaient de meurtrière et de s‘être tue après tant d‘années. Alors qui croire ?

Dans ce texte, Manon Ona choisit de faire parler ceux et celles qui jugent dans l‘ombre, les juré.e.s qui ont été tiré.e.s au sort par la cours d‘appel. Quatre femmes et quatre hommes. Ceux et celles qui n‘ont pas choisi d‘être là, ceux et celles qui pensent pouvoir faire changer les choses et les autres qui veulent que tout se termine vite et bien. Des gens comme tout le monde qui pourraient être vous ou moi.

Être juré dans une célébre affaire judiciaire, ça peut être excitant comme pour Jacques, le retraité, fou amoureux de sa femme Eleonor. Le jour oû il ouvre le courrier de convocation pour lui c‘est comme un cadeau. A l‘encontre de Jérôme qui juge cette affaire comme une perte de temps pour lui et surtout qui en a marre d‘être appelé pour juger des affaires sordides. Il y a Josette qui entrevoit une porte de sortie pour son amie Stef, victime de violences conjugales ou Claire la fausse jeune militante qui tutoie tout le monde et qui en a marre des injustices,

Des hommes et des femmes comme tout le monde mais à qui on a donné la responsabilité de dire si Jacqueline Sauvage est coupable ou non.

L‘écriture est intéressante, les portraits narratifs de chaque individu sont très journalistique et donnent un ton parfois humoristique aux quotidiens de chaque personnage parfois triste et solitaire. Nous assistons jamais au procès, il y a juste des „flash info“ narratifs qui nous rappelle l‘histoire.

Au loin les oiseaux est une expérience citoyenne qui permet à chacun de se confronter à la douleur, au groupe, à sa culpabilité, à la société et d’assumer de choisir le destin d‘un autre.

Au loin les oiseaux de Manon Ona

Editions Théâtrales

Prix : 13 euros